• votre commentaire
  •  

    Zeh od yom shishi noshem et ha'avir
    Ahor ve'atzel mesachakim shoov tofeset
    Ashulchan aruch tmunot yaldut al akir
    Shayarot levenot chozrot mibet kneset
    Ve'are'ach azeh shesoret li et alev
    Mitganev mitganev vepote'ach dlatot
    El osher ktan, el oto shir yashan
    She'over etzlenu bemeshech dorot
     
    Matanot ktanot
    Mishehu shalach li matanot ktanot
    Resisim shel kavana higulim shel emuna
    Matanot ktanot
    Kmo hako'ach lekabel et ma she'en et ma sheyesh
    Ma od efshar kvar levakesh?
     
    Zeh od yom shishi mirpeset ve'iton
    Ashemesh kmo ade'agot le'at nimcheket
    Manginot pshutot zochalot me'achalon
    Ve'shum sehara kvar lo tastir po et asheket
     
    Matanot ktanot -
    Mishehu shalach li matanot ktanot.....
     
    Ki banu bacharta , ve'otanu kidashta
    Baruch ata adon_i mekadesh ashabat
     
    Ve'are'ach hazeh shesoret li et halev
    Mitganev mitganev vepote'ach dlatot
    El osher ktan, el oto shir yashan
    She'over etzleinu bemeshech dorot

     

     

     

     


    votre commentaire
  • SOURCE: http://lesobservateurs.ch/2016/12/09/france-un-policier-denonce-une-nouvelle-loi-qui-permettra-a-lagresseur-davoir-acces-a-ladresse-au-nom-au-numero-de-telephone-de-la-victime/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

    Note de Liliane : La Parole prévoit "malheur" à celui qui fait droit aux malfaiteurs, c'est à dire à celui qui fait des choses iniques. Or nous avons depuis le 1er Juin 2016 une circulaire permettant aux agresseurs au bout d'un an de procédure, d'avoir accès aux noms et adresse des victimes !

    Le bien appelé mal et le mal appelé bien ! Il devient "bien" de donner droit aux malfaiteurs de tous bords ! et il devient mal de porter en justice une affaire dans laquelle vous seriez victime. A ce titre , j'en connais un rayon...Il n'y a que la Justice finale qui fera droit aux vraies victimes et balayera les agresseurs !

    Je vous ai déjà mis la vidéo, pour lire l'article cliquez sur le lien ci-dessus.


    votre commentaire
  •  

     

    Pensée :

     

    « Alors il sortit et se dirigea, comme d’habitude, vers le mont des Oliviers. Ses disciples s’y rendirent aussi avec lui. Quand il fut arrivé, il leur dit : Priez pour ne pas céder à la tentation.  Puis il se retira à la distance d’un jet de pierre, se mit à genoux et pria ainsi: O Père, si tu le veux, écarte de moi cette coupe! Toutefois, que ta volonté soit faite, et non la mienne. Un ange venu du ciel lui apparut et le fortifia… » Luc 22,39

    A « un jet de pierre » ?

    Car là où est jetée la pierre, se tient précisément la pierre ! Assurément, dans ce jardin de Gethsémani, à l’heure extrême de solitude, notre Adon revisite la fuite de Jacob et la nuit qu’il passa sur une pierre, entouré d’anges qui montaient et descendaient.

    Peut-être revécut-Il en pensée la parachah Vayyetsé et c’est alors qu’un ange apparu pour fortifier Celui « qui n’a pas une pierre où poser sa tête » …car il est cette pierre ! 

    N’oublions pas que Jacob avait prophétisé quelques 2000 ans auparavant : « cette pierre que j’ai dressé pour monument, sera la MAISON d’ELOHIM » (gen. 28:22)

    Car sur cette pierre de fondation, Yahshoua a construit sa maison, son assemblée, sa qéhiyllah. Une maison pour Elohim.


    votre commentaire

  • votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires