• LA PARACHAH : « NASSO »  : Fais Faire

    source : blog de Quehila

    ======================

    Lectures : 


    Parachah : Bamidbar / Nombres 4 :21 à 7 fin

    Haftarah : Shophétiym/Juges 13 :2-25

    Bérith Hadachah : Yaïr/Luc 1 :5-25  


    Rappel : les commentaires ne sont pas des études, mais des pensées que la lecture de la parachah nous inspire et nous permet, sur une année, de relier les textes de la Torah et des Prophètes aux textes de la Bériyth haHadachah, de l’Alliance renouvelée en Yéshoua 

    ===============

    Résumé de la Parachah :  


    La parachah précédente s’achève par la description de la fonction d’une première famille de lévites, les fils de Qéhath. Cette nouvelle parachah énonce les fonctions des deux autres familles de lévites, les fils de Guershon et les fils de Mérariy.

    Moshéh, Aharon et les chefs de tribus en firent le dénombrement sur l’ordre de YHWH. La suite du texte semble changer de thème en nous replongeant dans quelques règles de pureté de l’assemblée, de mesures contre les actes délictueux, et de démarche étonnante à appliquer en cas de doute sur la fidélité d’une épouse. Une autre prescription dite du naziréat est décrite juste avant qu’une perle de la Torah, la bénédiction des Kohaniym dite aussi d’Aharon, vienne poser un sublime point d’orgue à ces descriptifs quelque peu désorientant par leur nature. Notre parachah s’achève sur une longue et répétitive description des offrandes apportées par les chefs des tribus pour la dédicace du tabernacle - Mishkan.

    La parachah suivante « Béhaalothékha » débutera par l’arrangement des lampes de la Ménorah

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • SHABBAT SHALOM...Sourires !

     


    votre commentaire
  • 8 C'est la voix de mon bien-aimé! Le voici qui vient, franchissant les montagnes, bondissant sur les collines.

    9 Mon bien-aimé est pareil au chevreuil ou au faon des biches. Le voici qui se tient derrière notre muraille, qui regarde par les fenêtres, qui observe par le treillis!

    10 Mon bien-aimé élève la voix et dit: " Debout, mon amie, ma toute belle, et viens-t'en!

    11 Car voilà l'hiver qui est passé, la saison des pluies est finie, elle a cédé la place.

    12 Les fleurs se montrent sur la terre, le temps des chansons est venu, la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.

    13 Le figuier embaume par ses jeunes pousses, les vignes en fleurs répandent leur parfum: debout, mon amie, ma toute belle et viens-t'en!"


    votre commentaire
  • Colette nous partage....

    Note de Liliane : Père, mon Papa, mon Abba, je baigne dans le bonheur...J'aime, mon cœur aime, mon âme aime, mon esprit aime, du désert tu m'as conduite dans ton oasis de paix et d'amour...Mon cœur explose, y a pas de doute, je vis parce que tu vis en moi Yahshoua, tu y a mis ton baume, ton amour , tu as pansé mes plaies, tu m'as donnée en plus de ta Vie, une famille scellée en toi ! Là mon cœur explose !

    Je pleure, je pleure, je pleure !

    ===============================

    Psaumes 116

    « …12 Comment rendrai-je à l'Éternel Tous ses bienfaits envers moi ? 13 J'élèverai la coupe des délivrances, Et j'invoquerai le nom de l'Éternel ; 14 J'accomplirai mes vœux envers l'Éternel, En présence de tout son peuple…. « 

    Gloire à notre Elohim !

    A lui , rien d’impossible, Il a même réussi à faire faire des kilomètres à une véritable casanière qu’Il a délivrée récemment et qui avait d’autant plus soif de lui plaire! Louanges et bénédictions pour Son Nom, car Il est bon !

    C’est Lui qui a mis en nous le désir d’entrer dans l’obéissance pour répondre à sa sainte convocation de shavouot . !

    Après un Shabbat premier, puis l’instant solennel de la présentation des deux pains, , où quelque chose a été scellé , un engagement , dans l’attente de la venue des deux témoins annoncés dans la prophétie , nous sommes entrés dans le shabbat second, avec, tour à tour des instants de réjouissances fraternelles ,des moments de partage profond et vrai, de silence et de larmes où le Rouah Ha Kodesh a soufflé

    Ô comme tout vibre par le souffle de vérité et la puissance douce et persuasive de l’amour du Père répandu au milieu de nous, en Yahshoua , Son fils bien-aimé , notre Sauveur ET Seigneur!

    C’est Lui qui nous unit , nous fortifie en Esprit pour le Connaître, marcher dans Ses voies , car Celui qui l’aime, c’est celui qui garde Ses commandements, -

    Alors nous répondons à tout ce qui vient de Lui : Oui, et Amen ! Car c’est Lui, le Oui et l’Amen !

    Il veut nous émonder ? Alors oui, et Amen, pour Sa gloire à Lui seul !

    Il nous fait renverser des forteresses, à commencer par nos propres pensées, nos raisonnements, tout ce qui vient du vieil homme, tout ce qui encombre et empêche de manifester Sa lumière, Sa vie en nous, afin de dégager le parfum du Messie,

    Ensemble, dans Sa Qéhila , l’olivier franc et l’olivier sauvage , où Ephraïm et Juda seront bientôt réunis, venus des quatre vents …

    Il est en train de lever une armée et de former nos mains au combat, pour le Roi des rois!

    Pourvu que nous puissions mener le bon combat jusqu’à la fin, rendus capable par Lui en nous, de tout Lui abandonner, d’aimer, au point même de donner notre vie sans craindre la mort…

    Cette œuvre qu’Il a commencée en nous, c’est Lui qui l’achèvera pour le Jour de Son avènement.

    Il l’a promis, alors c’est Lui qui le fera !

    Amen ?

    Et la Qéhila répond : Amen!

    Soupirs…après le bien-aimé, Celui qui était, qui est, et qui revient bientôt !

    Et tous les jours je me lève par et pour le Roi de gloire

    En disant : Allez, loue yah !!!

    Colette


    1 commentaire
  •  

    Sandy nous partage...sourires !

    Note de Liliane : Ben me v'là repartie dans les larmes...!! Je l'disais c'est pas prêt de s'arrêter ! Mon cœur va exploser si ça continue ! La pluie de l'arrière saison est une fraîcheur inexprimable....soupire....l'Amour c'est comme le Printemps....ça vous inonde, ça vous prend, ça vous chavire, bref, l'ivresse d'en-haut ça se vit , ça ne s'explique pas ! Et qu'Est-ce que je suis amoureuse du corps de mon Epoux, cet Epoux que j'adore, alors comment ne pas aimer ses brebis ! Alors quand cet amour on a à qui le donner, le partager, là c'est le bonheur, le vrai, je suis dans les nuages....!

    =========================

    L'amour fraternel (Psaumes 133)

    133 Chant des montées, de David.
    Oh! Qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble!
    2 C'est comme l'huile précieuse versée sur la tête qui descend sur la barbe, sur la barbe d'Aaron, et sur le col de ses vêtements. 3 C'est comme la rosée de l'Hermon qui descend sur les hauteurs de Sion. En effet, c'est là que YHWH envoie la bénédiction, la vie, pour l'éternité.

    Que notre Père Céleste est bon et grand !!! il nous bénit de son amour, en nous donnant  des jours de fêtes et des frères et soeurs afin de nous réjouir en lui, en son honneur et en l'honneur de l'époux notre Yahshua.

    Nous étions de différentes régions de la France, nous retrouvant non pas à Jérusalem, mais chez la quéhila du  Bérry là où notre Père, selon sa volonté nous a rassemblé pour fêter Shavouot. 

    Pas de doute sur la présence du souffle de vérité en ce lieu ainsi que tout au long de notre rassemblement. Notre Père, nous a comblé de sa présence, par sa parole(  chaque jour le temps semblait s'arrêter), la communion fraternelle (unis par un même esprit), les prières, les chants et danse, sa joie, sa paix, les larmes de restauration (que s'est bon de laisser le Père toucher notre cœur, il le pétrit avec amour, il sait comment le soulager et lui parler, avec tendresse et fermeté à la foi), les rires et  éclats de rires étaient présent aussi... 

    Tout cela, bien sur, accompagner de liqueurs et des bons plats préparés par les maitresses de maisons qui nous ont accueilli chaleureusement, avec beaucoup d'amour et de soin.  

    Je te remercie la  quéhila du Bérry et j'ai hâte de te revoir, je te porte dans mon coeur, soyez bénis ainsi que tout les vôtres.

    Que YHWH de l'espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Souffle de Vérité ! Tout cela pour la gloire du Père et Yahshua notre messie.

    Romain 15:5-11

    5 Que l'Elohim de la persévérance et du réconfort vous donne de vivre en plein accord les uns avec les autres comme le veut Yahshua Ha Machia

    6 afin que tous ensemble, d'une seule voix, vous rendiez gloire au Elohim et Père de notre Yahshua Ha Machia.

    7 Accueillez-vous donc les uns les autres comme Machia vous a accueillis, pour la gloire de YHWH.

    8 J'affirme [en effet] que Yahshua Ha Machia est devenu le serviteur des circoncis pour prouver que YHWH est vrai en confirmant les promesses faites à leurs ancêtres.
    9 Quant aux non-Juifs, ils célèbrent YHWH à cause de sa bonté, comme le dit l'Ecriture: C'est pourquoi je te louerai parmi les nations et je chanterai à la gloire de ton nom.
    10 Il est dit encore: Nations, réjouissez-vous avec son peuple!
    11 et encore: Louez le Seigneur, vous toutes les nations, célébrez-le, vous tous les peuples!

    Ce jour restera gravé dans ma mémoire. Vous savez quoi ? Vivement la fête de Souccot !!!

    Sandy


    votre commentaire
  • ALLO PARMI LA QUEHILA

    Marie cherche pour sa fille un contact (féminin évidement ou un couple) de brebis en YHWH. Sa fille a donné son accord. A défaut d'une réponse du côté d'Annecy, Chambéry ou autre (quel dommage...cela me laisse perplexe quant à l'engagement vis à vis du Père !) si une brebis d'ailleurs  pouvait accepter cela serait formidable.

    Le téléphone et les mails sont d'actualité donc peu importe la distance...sourires !

    A vous lire rapidement, une brebis appelle , quel est le soldat de YHWH qui va répondre ?

    Marie m'a communiquée l'adresse mail de sa fille, je vous mettrai en contact .

    Merci pour elle.


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires