• A méditer

    La parole dit que l'homme est semblable à un arbre planté près d'un courant d'eau

    Téhilim 1:3

    Pourtant bon nombre dans le peuple d'Elohim marchent la tête dans les nuages.

    D'autres ont le coup long comme une girafe (aliment pur) mais s'abreuvent dans l’éphémère ondée par fainéantise d'aller à la source , c'est- à-dire être humble et baisser le cou. Ils vont au plus simple, là où c'est le plus facile.

    Au final, les deux se croient sur le chemin étroit mais sont encore dans le désert...

    Le premier est mort , alors qu'il se croit vivant

    Le second est en survie, alors qu'il va vers la mort. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :