• Calendrier luni-solaire naturel.

    source: http://lesmensongesreligieuxdevoiles.blogspot.fr/2016/08/presentation-complete-simplifiee-du.html

    Note de Liliane : Ce enième article sur la question permet une lecture simplifiée comme le veut son auteur, à juste titre. 

    J'attendais les fêtes d'Automne pour le mettre en ligne.

    Merci à Daniel et à son Epouse , c'est un explicatif qui vaut son pesant de lumière...

    ===================

    Présentation complète simplifiée du calendrier luni-solaire naturel.

     
    Les difficultés de compréhension rencontrées et exprimées par plusieurs lecteurs sur la manière que j'ai prise pour présenter le calendrier naturel dans le travail d'enquête de base sur les mensonges religieux m'ont amené à le présenter à nouveau, d'une façon moins chiffrée, donc moins rébarbative mais tout aussi complète. C'est l'objet de l'article qui suit, sous forme de questions-réponses comme il en était dans le document de base.

    Q. Pourquoi rétablir de nos jours un calendrier désuet ?

    R. Ce sont les religions dogmatiques du mensonge qui ont relégué le calendrier naturel divin dans la désuétude. Plus de 220 fois, des dates précises (au jour près) en référence à ce calendrier sont mentionnées dans les Saintes Écritures, désignant des jours qui ont tantôt marqué les fêtes solennelles à respecter, tantôt des événements particuliers  à la fois bibliques et historiques.

    YHWH a montré ainsi que la connaissance de la prophétie, dans toute sa précision, était accessible et vérifiable dans les événements bibliques du passé. Mais pas seulement. L'avenir proche en ce temps final, le nôtre, nous confirmera l'omniscience et la toute puissance de Celui qui nous a dit: "Je vous ai tout révélé d'avance". 

    Car si, pour le passé biblique et historique (les deux ne font qu'un), le calendrier des fêtes, fidèlement rétabli, donne la preuve mathématique que YHWH n'a pas menti pour ce qui était annoncé d'avance en ce qui concerne la conception, la naissance, la vie et l'oeuvre de vérité, la mort, la résurrection et la glorification du Fils de l'homme, du Messie juif Yéshoua, nous pouvons affirmer que YHWH ne va, ni mentir sur l'avenir, ni laisser ses serviteurs et ceux qui le craignent dans l'ignorance de son plan de salut au temps final.

    Au contraire. Au jour près, la connaissance du vrai calendrier va leur permettre d'anticiper, d'agir à temps et à heure en fonction des événements dont ils savent d'avance les détails et le déroulement, et aussi ce dont ils sont suivis.  Avec pour effet bienfaisant de garder la force morale, donnée par l'esprit saint, d'affronter la tête haute ce qui arrive et qui débouchera sur le meilleur, qu'on peut à peine imaginer.

    ================================================
    Q. Quel est l'endroit du monde, de la terre entière, qui doit être la référence universelle pour le comptage du temps et donc pour rétablir ce calendrier ?

    R. Ce lieu est Jérusalem, le pays désigné par YHWH comme celui "où naissent soirs et matins". C'est de Jérusalem que sort la Loi et le calendrier naturel de YHWH.
    Le monde, dans sa confusion, fait commencer le comptage des années en extrême Orient, et les heures d'un jour à Greenwich.

    ================================================
    Q. Dans le calendrier naturel, le jour commence-t-il à minuit ?

    R. Non. C'est un non sens. Chaque jour, suivant,  chaque lendemain commence au coucher du soleil du jour qui s'achève, jusqu'au soir suivant. Il devrait en être ainsi dans le monde entier, mais c'est en référence à Jérusalem que les dates et heures des rendez-vous solennels sont marqués.
    Rappelons l'annonce faite d'entrée de jeu dans la Genèse: "il y eut un soir, il y eut un matin: énième jour".

    ================================================
    Q. Quand commence l'année ?

    R. Au printemps, au premier mois, en tête de la première des lunaisons de l'année, lorsque, en Judée, les épis verts des orges sont formés sur leur tige.
    Chaque printemps, YHWH nous offre une démonstration prodigieuse annuelle où des milliards de milliards de choses entrent en travail après la mort hivernale. Ce prodige naturel nous donne une idée concrète et palpable de ce qu'est la résurrection, le renouvellement de toutes choses.

    ================================================
    Q. Combien de lunaisons y a-t-il dans une année ?

    R. Certaines années comportent douze mois et d'autres treize, toujours suivant un ordre bien précis dans un cycle de dix-neuf ans. Dans chaque cycle de dix-neuf ans, 12 années sont à 12 mois et 7 années sont à 13 mois.
    Ces années à 12 et à 13 mois se placent toujours selon l'ordre suivant dans le cycle de 19 ans:
    12-12-13-12-12-13-12-13-12-12-13-12-12-13-12-12-13-12-13.
    Ce cycle de 235 lunaisons, connu dès les premiers âges, a été redécouvert par Méton au 5ième siècle avant notre ère. Au bout de 235 lunaisons, les mêmes phases de la lune se reproduisent aux mêmes dates du calendrier. Par exemple: ce n'est qu'après 235 mois qu'on retrouve qu'un 10ième jour du 7ième mois tombe un lundi.
    D'autres phénomènes naturels directement observables au niveau du sol confirment le cycle. Exemple: on ne verra pas encore apparaître en Judée des épis verts formés au douzième mois d'une année à treize lunaisons. Car c'est la lune qui est le vrai métronome de la vie végétale sur terre (et pas seulement).

    Observations complémentaires:
    - jamais 3 années à 12 mois ne se succèdent
    - jamais 2 années à 13 mois de ne succèdent

    ================================================
    Q. Combien de jours y a-t-il dans un mois ?

    R. En nombres entiers, ou bien 29 ou bien 30. Mais au grand jamais 28 ou 31.
    La lune s'observe parfaitement mais est assez insaisissable, car elle est sujette à plusieurs variations, Mais ces variations ne perturbent nullement les observations visuelles.
    La durée d'une lunaison est, selon une moyenne arithmétique, composée de 29,5309 jours mais affectée d'une variation d'environ 13 heures à cause de l'excentricité des orbites de la terre et de la lune.
    Ces variations nous donnent donc en nombres entiers, des mois à 29 jours ou à 30 jours.

    Observations complémentaires:
    -jamais plus de 3 mois à 29 jours ne se succèdent
    -jamais plus de 2 mois à 30 jours ne se succèdent

    ========================================================================
    Q. Pourquoi la pleine lune, la lune dite entière, apparaît -elle en soirée qui commence le 15ième jour du mois ?

    R. La réponse ressort de ce qui précède. La lune entière marque la moitié de chaque lunaison, qui compte en moyenne 29,5 jours en moyenne.
    La moitié de 29,5 est 14,75.
    C'est à dire que 14 jours entiers sont écoulés et que nous sommes dans le jour quinzième, non entièrement écoulé..
    La lune entière apparaît donc au soir qui inaugure le jour quinzième, jour 2 fois sanctifié par YHWH dans l'année: au premier mois et au septième mois.
    Rappelons que le nombre 15 en valeurs littérales porte le Nom contracté du Créateur יה .
    C'est pendant la totalité de cette nuit là de chaque lunaison que le lune fait son passage, comme reflet miroir complet du soleil, qui éclaire alors l'autre hémisphère et donc lui est diamétralement opposé.

    ================================================
    Q. Pour un mois donné, peut-on savoir d'avance quel sera le jour , la date de la lune entière ?

    R. Exactement une semaine de jours avant, par exemple mardi, vous pourrez observer (au coucher de soleil du lundi) l'apparition claire et nette du premier quartier.
    En effet, le quart de cette même moyenne 29,5 est de +/- 7.37 jours. Donc 7 jours entiers sont derrière nous. Nous entrons donc dans le 8ième jour du mois. Dans notre cas d'exemple le mardi.
    On est donc certain de savoir qu'une semaine de jours plus tard exactement sera la date de la pleine lune.
    Remarquons que:
    C'est aussi aux mêmes jours de la semaine que correspondront le 22ième jour et le 29ième jour de chaque mois, et rétroactivement, que correspondait le premier jour de ce même mois.

    Attention.
    La connaissance exacte du 29ième jour du mois est déterminante pour dater sans hésitation quelle sera la date unique et véritable du premier jour de la lunaison suivante.

    ================================================
    Q. Si l'observation visuelle à l’œil nu est suffisante pour confirmer (en fonction de Jérusalem) la vraie date du quinzième jour sanctifié, même une semaine à l'avance, quel sera l'observation visuelle à l’œil nu qui permet de dater exactement le premier jour de la lunaison ?

    R.Cette observation nécessite de se lever tôt, avant l'aube du 29ième jour (dans notre exemple le mardi), et de se poster en direction de l'orient en un point haut de Jérusalem donnant vue sur le désert de Judée.
    L'observation, avant le lever du soleil, consiste à voir ou non la brève apparition, encore visible grâce à la pénombre, de la montée de la lune qui présentera sa dernière fine "mèche" éclairée.sur sa partie "supérieure".
    Si oui ce dernier "croissant" est encore vu, alors il y aura un 30ième jour à la lunaison (mercredi dans notre exemple). Donc jeudi sera le jour UN de la lunaison suivante.
    Sinon, c'est pendant ce mardi 29ième jour qu'aura lieu la conjonction (appelée nouvelle lune), en plein jour puisque la lune "accompagne" le soleil en se trouvant entre la terre et lui.
    En ce cas (dernier "croissant" invisible) ce 29ième jour (mardi ds notre ex) était le dernier jour de ce mois.

    ================================================
    Cet exercice, les Hébreux l'ont pratiqué par des veilleurs. Et s'ils étaient défaillants au 29ième jour du sixième mois, ils sonnaient les deux trompettes d'argent deux jours de suite pour à coup sûr respecter le premier jour du septième mois. C'est pourquoi les Juifs traditionnels fêtent deux jours de suite ce qu'ils appellent "rosh ha shana" le "nouvel an".
    Mais il n'y a pour autant aucune excuse de rater visuellement par la suite les autres jours solennels de ce septième mois : Expiations au 10ième, Souccot au 15ième et Dernier Grand Jour au 22ième.

    Voilà comment l'observation visuelle des phases de notre satellite va guider l’Épouse à se mettre au diapason de Son Seigneur Yéshoua avant Son prochain retour glorieux.
    Car c'est la Parole puissante de YHWH qui a fixé la course et le pas de nos signes célestes.
    Ce qui précède a été présenté comme une méthode pratique à la portée de tous, même en étant privé des données astronomiques sur les cycles lunaires fournies par les observatoires et la NASA.

    Que la grâce de Notre Seigneur Yéshoua le Messie vous accompagne tous et toutes. Amen.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :