• J'ai revu Rachel , la femme Hassidique qui parle français, ce matin.

    Elle avait ramené des petits livres en Français dont un se nomme :

    Fille de Roi !

    Ces petites revues sont des écrits de son Rabbin.

    Il faut toujours faire le tri dans ce que l'on lit, reçoit et autre, et prendre ce qui est bon selon les Ecritures.

    Voici un extrait :

     

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Ce matin, en allant chercher au Cofix notre petit déjeuner, je vois un religieux en kippa, nos regards se croisent , en même temps un "shalom" fuse, il s'approche directement , m'adresse la parole.

    Je ne saisis pas , parlant l'ivrit rudimentaire, je sors de mon sac le livre des Tehilim Hebreu-Français, il le saisit vivement et l'embrasse, me fait signe de le suivre. 

    Il me présente à sa femme, à la croisée d'une route. Elle parle le français pour avoir été quelques temps en France. Ce sont tous deux des religieux, habillés en conséquence.

    Nous échangeons, je précise d'emblée que je ne suis pas juive mais que j'ai rencontré Hashem, Adonaï, en lisant la Torah et que j'ai longtemps pleuré.

    Elle traduit à son mari au fur et à mesure.

    Je précise que je ne fréquente aucune Synagogue, mais que j'obéis à Adonaï en pratiquant les shabbats, les fêtes, et que Hashem est mon Abba, je suis son enfant.

    Son mari dit quelque chose, elle traduit :

    "Alors votre place est ici en Israël" !

    Sa femme m'écoute parler et ses yeux sont embués, elle s’exclamera à plusieurs reprises :

    "Tu me fais du bien, tu me fais du bien"

    Nous échangeons sur le mot Hashem et Adonai, alors là , en pleine rue, je lui montre le Tehilim 90 où l'on trouve le mot Adonaï sans la transcription de YHWH, direct.

    Elle de m'expliquer que oui c'est écrit mais que c'est Hashem, et moi de lui dire mais quand je fais Tefila (prière) c'est bien Adonaï...

    Elle s'écrie "oui oui en priant c'est juste"

    Alors je lui explique à voix basse un peu espiègle :

    "ben moi Hashem c'est tout le temps Abba, je suis sa fille et je l'appelle Adonaï et quand le Mashiah REVIENDRA on sera tous ensemble à l'appeler ainsi !"

    Elle me prend la main, elle est émue "oui oui tous ensemble, tu me fais du bien"

    Nous avons échangé nos numéros de téléphone, elle réside avec son mari tout proche de Tibérias et m'a dit "viens habiter ici c'est beau ici, c'est bien"...

    Nous nous sommes embrassées, un moment magique !

    Pendant ce temps, les jeunes ont repéré un mendiant, ils lui ont fourni un repas avec boisson. Ils se sont activés comme chaque jour.

    Je les regarde faire et je me dis que c'est fabuleux de voir des ados, jeunes adultes travailler pour Elohim.

    Des journées comme cela, ben je suis dans les nuages !

    Toda Adonaï 


    votre commentaire
  • ISRAEL :

    J'avais acheté des tongs de très bonne qualité, semelle creuse avec massage de pied , pour me permettre de bien marcher sous la chaleur sans m'abîmer les pieds.

     

    Pourtant je savais que je ne supportais pas les tongs, avoir quelque chose entre les orteils c'est impossible pour moi, je n'aime que les claquettes, la liberté...

    Je savais que notre mission était en priorité de pourvoir aux besoins des pauvres qu'Elohim nous montrerait.

    Une fois sur place, les tongs se sont révélées inapte pour mes pieds, toutes neuves , elles ne servaient point.

    J'ai prié le matin, avant de partir marcher dans TEL AVIV, pour que je trouve des claquettes adaptées. 

    Au détour d'une ruelle, entre une porte faite de cartons entassés, des gens entraient et sortaient vite fait, des chaussures à la main.

    J'entre et que vois-je ? des claquettes de marche, adaptées à mes pieds , à un très bon prix. 

    Ok, je loue l'Adonaï, mais il me reste mes tongs neuves, que faire ? "on verra bien par la suite".

    Nous continuons notre route, et dans la journée, là par terre , un homme, sdf, les pieds à l'air, gonflés de tumeurs et de pus, ses baskets ouvertes entrain de sécher, il dormait.

    Je regarde ses pieds de plus près, leur taille ? la même que la mienne....J'ai laissé mes tongs , spéciale marche à côté de lui, avec les tomates et des pitas . 

    Quand nous sommes repassés , bien plus tard, il n'était plus là, les tongs n'ont plus, il avait mangé une partie du repas.

    Toda mon Elohim, tu sais toute chose à l'avance, tu connais toutes tes créatures, ta Parole est vivante.


    votre commentaire
  • RECONNAISSANCE

    Pour vos soutiens, vos prières, vos appels, vos présences, vos mails d'encouragements, vos générosités, vos libéralités, vos courriers.

    Pour vos manifestations, vos actions, vos aides, votre fidélité à notre Yahshouah , à notre Elohim.

    Gardez le bon dépôt, afin que nous ayons dans le coeur la Joie , simchah, la vraie, celle qui nous pousse à louer YHWH de ce que vos noms ne sont pas effacés du Livre de Vie.

    Combattez vaillamment sans jamais vous détourner, ne serait ce que d'un millimètre, du chemin étroit.

    Restez droit, juste, humble, aimant , digne ambassadeur de notre Adon pour honorer le NOM, le SEUL, Elohim Adonaï Tsébaot.

    Saluez vous d'un Saint Baiser, supportez vous les uns les autres, aimez vous du véritable amour qui ne souffre aucun compromis.

    Prenez soin en action des uns et des autres.

    Que notre Elohim fasse reposer, sur vous, toute sa compassion, qu'il vous donne une part de sa puissance afin que vous soyez reconnu dans ce monde comme enfant d'Elohim : affaibli mais jamais vaincu, souffrant mais jamais désespéré, isolé mais jamais esseulé, rejeté mais toujours lumineux dans Sa Lumière, haï mais toujours debout, pour confondre les sages de ce monde, rendant alors gloire à notre Adonaï de vous avoir mis sur leur chemin.

    Que la Sagesse d'en-Haut, témoigne de votre affection passionnée pour notre Roi des Rois, qu'elle soit votre vraie nature renouvelée en LUI et pour Lui.

    Que votre renommée de Témoins véritables vous devance et vous précède, et ceci pour la Seule Gloire de celui qui EST par son Fils, ben Elohim, notre Mashiah qui revient bientôt.

    Courage, à tous et à toutes. Je vous salue en LUi et vous dispense Son Shalom, en vous donnant rendez vous en Israël via Périscope, et peut-être par Radioau2Maison qui tentera d'émettre sur place.

    Lili-on, parfois secouée mais jamais of...!


    2 commentaires
  •  

     

    Traduit de l'Espagnol par Ketura, merci à elle !

     

    Mikdash Melej/ ir/ melujah

    /Kumi tzei / mitoj hahafejah

    Rak laj shevet beemek habaja

    /veHu iajamol/ alaij jemlah

     

    Sanctuaire Royal, ville d'antan, 

    Lèves-toi, sors de ton trouble

    Tu as vécu dans la vallée des pleurs

    Il aura compassion de toi.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique