• Pensée

    Yossef l’hébreu est vendu aux égyptiens qui le renommeront du nom païen de Tsaphnat-Paenéah après qu’il se soit marié avec la fille du grand-prêtre du faux dieu AMON

    Yéshoua le Juif est livré au monde romain, qui l’affublera du nom de Jésus-Dieu, en l’incluant à un nouveau panthéon ressemblant à ceux du paganisme idolâtre.

    Est-ce grave ? Oui… mais la suite de l’histoire selon Miqqéts nous rassure ; elle nous rapporte qu’après avoir fait sortir tous les égyptiens, Yossef se dévoilait lui-même à ses frères qui le reconnurent comme celui qu’ils avaient vendu parce qu’ils ne voulaient pas qu’il règne sur eux !

    Par similitude prophétique, le « Jésus » imposé depuis deux mille ans, sera prochainement reconnu comme Yéshoua, celui qui a été vendu alors que ses frères ne voulaient pas qu’il régnât sur eux !


    votre commentaire
  •  

    Pensée

    Yossef et Yéhoudah, c’était il y a près de 4000 ans ? Non, c’est aujourd’hui ! Car ces deux là sont liés, à vie… et malgré les apparences.

    Comme Yossef, premier-né de Rahel pour Yaaqov, Yéshoua s’est rendu en Égypte, sous la protection d’un dénommé Yossef fils de Yaaqov !

    Puis il est dit « j’ai appelé mon fils hors d’Égypte… » Yéshoua le Fils premier-né, en sortant d’Égypte, rappelle à tout Israël que le messianisme selon Yossef et le messianisme selon Yéhoudah font qu’un…

    Dès lors, qu’aucun parmi ceux de Yossef (Ephraïm) ne conteste l’élection à ceux de Yéhoudah et réciproquement.

    Les  » Yossef  » ont emmené Israël-Yéshoua en Egypte ; C’est ainsi que nous pouvons dire : YHVH dit : « J’ai appelé mes fils hors d’Égypte… »

    Sortons et suivons Celui qui appelle à Lui toutes ses brebis, les frères égarés, auxquelles s’ajoutent de nombreuses autres.


    votre commentaire
  • Pensée

    Des deux Il n’en a fait qu’un, car c’est Lui qui nous rassemble

    Beth Léhem « la maison du pain » voici un nom de localité bien évocateur, il apparait pour la première fois dans la parachah vayyichlah. Rahel, épouse aimée de Yaaqov, meurt à BethLéhem en donnant la vie à Benyamin, elle est inhumée à BethLéhem. La tribu de Benyamin héritera de Jérusalem qui sera partie intégrante de son territoire… Yéshoua naîtra à BethLéhem, et ce n’est pas un hasard… La relation du Mashiah Yéshoua avec BethLéhem-Jérusalem, Rahel-Benyamin, Léah-Yéhoudah, est merveilleuse et prophétique… En choisissant de naître là où est morte « la favorite » de Yaaqov, le Mashiah, tout en étant descendant de Léah par Yéhoudah, met à l’honneur Rahel et projette la réunion des 2 sœurs… comme un écho au rassemblement des deux maisons d’Israël…

    En ce sens, Miryam fille de Yéhoudah et donc de Léah, accepte de « fusionner » avec Rahel en donnant au monde depuis BethLéhem un nouveau Prince de Paix à Jérusalem. Quand on sait que Rahel enfante Yosseph et donc Éphraïm…tout s’éclaire !


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • pensée

    “Que des peuples te servent, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois chef pour tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi ! qui te maudit est maudit, et qui te bénit est  béni !” (Ge 27:29)

    Où est la bénédiction faite à Avraham qui englobait une bénédiction pour toutes les familles de la Terre par sa descendance ? Hormis la bénédiction quasi alimentaire qui se solde par « du blé (pain) et du vin nouveau » … il n’est question que de prééminence ! SOIS chef…

    SOIS est donné par l’hébreu [HéVéH] forme rare du verbe « être » sous sa seconde racine, c’est-à-dire les lettres HVH ; trois des lettres du tétragramme YHVH (yod, hé, vav, hé). C’est l’unique fois où apparait cette orthographe dans la Torah de Moshéh ! … Il n’y manque que le Yod pour former le Tétragramme. Question : Est-ce de Yaaqov dont il est uniquement question dans ce verset ?


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique