• Pensée :

    “Parle à Aharon et à ses fils, disant, Vous bénirez ainsi les fils d’Israël, en leur disant, YHVH te bénit et te garde ! YHVH illumine sa face vers toi et te gracie ! YHVH lève sa face sur toi et t’accorde le Shalom ! Et ils mettront mon nom sur les fils d’Israël, et Moi, Je les bénirai.” (No 6:23-27)

    Avant la formule de bénédiction est le nazir : celui qui se sanctifie pour Élohim. Après la bénédiction sont les actions de grâce du tout Israël.

    Soyez tous, vous qui êtes l’Israël de YHVH en Yéshoua, bénis de cette même bénédiction. Amen !


    votre commentaire
  • Ce 20 mai marquera la sainte convocation du  « cinquantième jour »*  

    Nous souhaitons à tous les observants des fêtes de YHVH, une pleine mesure de la présence de notre Adonaï en cette journée de la manifestation  du Souffle de Vérité.

    Si la lumière est initialisée en nous par le Grand Sacrificateur Yahshoua, qui se révèle par sa lumière… « Pour que votre lumière brille ainsi devant les hommes… » Faut-il encore que la flamme trouve Huile et Souffle !

    “Car l’Élohim qui a dit : « Du sein des ténèbres brillera la lumière » a brillé dans notre cœur, pour que resplendisse la connaissance de la gloire d’Élohim sur le visage du Messie. Mais nous portons ce trésor dans des vases de terre, pour que cette puissance supérieure soit celle d’Élohim et non la nôtre.” (2Co 4:6-7)

    “Et il se fit tout à coup du ciel un son, comme d’un souffle violent et impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Et il leur apparut des langues divisées, comme de feu ; et elles se posèrent sur chacun d’eux.” (Ac 2:2-3)

     

    Suggestion de lecture

    Psaumes 146 – 148
    Exode 19 et 20 – Nombres 28: 26-31 – Deutéronome 14:22 à 16:17
    Ezékiel 1:1-28 et 3:12 – Habaqouq 3
    Actes 2 – Jean 14:15 à 16:15 – Matthieu 5:17 à fin
    le livre de Routh

     

    * 50 jours après le « balancement de la gerbe » le 1er jour suivant le Shabbat hebdomadaire de la période des Matsoth (pains sans levain)


    votre commentaire
  •  

    Pensée :

    Organisation pour le campement

    “Voici ceux qui camperont en avant, vers le levant, sous la bannière du camp de Juda, ( …) Tous les dénombrés du camp de Juda, cent quatre–vingt–six mille quatre cents, selon leurs armées ; ils partiront les premiers.” (No 2:3-9)

    Juda (les juifs) part toujours le premier et ouvre le chemin, néanmoins les autres suivent…

    Le reste d’Israël, les autres, non-juifs, suivront aussi bientôt… car si Juda a reposé le pied en Éréts Israël dès 1948, ce n’est pas pour se complaire en lui-même mais pour ouvrir la « route » au Tout Israël…

    “Et maintenant, dit YHVH, qui m’a formé dès le ventre pour lui être serviteur afin de lui ramener Jacob…; quoique Israël ne soit pas rassemblé, je serai glorifié aux yeux de YHVH, et mon Élohim sera ma force… Et il me dit, C’est peu de chose que tu me sois serviteur pour rétablir les tribus de Jacob et pour ramener les préservés d’Israël ; je te donnerai aussi pour être une lumière des nations, pour être mon salut jusqu’au bout de la terre.” (Esa 49:5-6)

    “Les fils que tu as eus quand tu étais privée d’enfants diront encore à tes oreilles, Le lieu est trop étroit pour moi ; fais–moi place, afin que j’y habite. Et tu diras en ton cœur, Qui m’a enfanté ceux–ci ? Et moi, j’étais privée d’enfants et abandonnée, captive et chassée ; et ceux–ci qui les a élevés ? Voici, moi j’étais laissée seule, – ceux–ci, où étaient–ils ?” (Esa 49:20-21)


    votre commentaire
  • Pensée :

    « Tout anathème qui est prononcé sur un homme, il ne sera pas racheté, de mort il mourra » (Lev 27 :29)

    Y compris pendant le procès de Yéshoua la Torah fut respectée dans les moindres détails.

    « Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant, Il a blasphémé ; qu’avons–nous encore besoin de témoins ? Voici, vous avez ouï maintenant son blasphème, que vous en semble ? Et répondant, ils dirent, Il mérite la mort. » (Mt 26:65-66)

    « Comme donc ils étaient assemblés, Pilate leur dit, Lequel voulez–vous que je vous relâche, Barabbas, ou Yahshoua qui est appelé Mashiah ? (…) Alors il leur relâcha Barabbas ; et ayant fait fouetter Yahshoua, il le livra pour être crucifié. » (Mt 27)


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique