• La dernière semaine approche.

    source: http://lesmensongesreligieuxdevoiles.blogspot.fr/

    Note de Liliane : Voici un article qui résume bien les évènements actuels en lien direct avec les prophéties de la Parole.

    Reste donc à savoir si les dates avancées sont justes. Si elles ne le sont pas, nous savons néanmoins que nous sommes proches de la semaine de Daniel.

    Restons donc vigilants, veillons et prions. 

    Pour ma part, ceux qui me connaissent savent que l'horloge du temps a marqué une échappée des grandes villes, nous sommes à l'écart en rase campagne, accalmie avant que  je m'apprête, avec ma famille, à lever l'ancre, sans aucun doute vers et pour Israël.

    Tout concorde. Ceci dit je ne fais rien sans l'aval et l'ordre d'Elohim.

    Edito du Mardi soir (Radioau2Maisons) relate inlassablement les événements mondiaux, nationaux en lien avec l'horloge biblique et ses prophéties, tout concorde.

    Le Blog restera ouvert jusqu'à ce qu'Adonaï m'appelle ailleurs et pour autre chose , étape ultime dans le plan de notre Elohim avant la venue du Faux Mashiah.

    Affaire à suivre.

    Merci à Daniel et à son épouse .

    ===================

    Malgré l'excellente nouvelle du royaume éternel de paix et de justice qui arrive et à laquelle, par pure ignorance, presque plus personne ne croit par effet des mensonges religieux, le décor d'aujourd'hui n'est pas réjouissant :

    Corruption générale, dictature démocratique avec son cirque électoral sur fond de règlements de comptes entre élites indignes, dirigeants et mandataires politiques animés uniquement par la soif d'argent, de pouvoir et de privilèges, aveuglés par une impunité légalisée qui leur donne le droit de mépriser les manants, la piétaille, de lui donner des leçons tout en affichant devant elle une morale particulière : charité bien ordonnée commence par soi-même; austérité bien ordonnée commence par les autres...

    Les pseudo affrontements entre la gauche et la droite n'a plus aucun sens si la droiture n'est nulle part.

    Superposé au triste spectacle des querelles politiciennes, le sinistre cortège des événements dévastateurs qui frappent la création tout entière et qui se bousculent, tous plus démoralisants et menaçants les uns que les autres, semble confirmer l'implacable et prodigieuse précision du compte à rebours des six mille ans, qui s'achèveront en 2025 selon l'esprit de la prophétie qui a tout révélé d'avance (Esa 46:10 - Marc 13: 23).

    Loin des folklores éthyliques de la "saint sylvestre" ou des festivités religieuses alignées sur de faux calendriers, voici venir avec le printemps tout proche et les épis verts des orges, le vrai commencement de l'année 2017 (5992). Une année que nous nous souhaiterons tous et toutes, disciples de Yéshoua qui attendons son avènement, la moins traumatisante possible dans cet enfer économique que le monde, tel qu'il est conduit, nous fait subir.

    En effet, le pillage des ressources et les retours de manivelle de la nature maltraitée à grande échelle, notamment par l'emploi criminel des armes climatiques, vont remplir d'angoisse et de méchanceté la terre entière en laissant ses habitants dans l'ignorance du plus beau, du plus réconfortant et du plus réjouissant des messages, dicté par l'Elohim Créateur Lui-même, mais retenu captif jusqu'à présent par les religions officielles.

    Le présent article fait suite à celui publié en janvier 2014 et intitulé "14-18". 


    Celui-ci établissait un parallèle entre le coup de grâce asséné à l'agriculture familiale à petite échelle, provoqué par cette tuerie industrielle, démoniaque,  massive, que fut la guerre de 1914-1918 qui décima la petite paysannerie de l'époque, avec la période 2014-2018, cent ans plus tard, qui sous nos yeux achève la destruction totale des sols dans leur fonction miraculeuse, programmée par YHWH au travers des milliards de créatures travaillant gratuitement dans la terre vivante,  aux fins de "donner du pain à celui qui mange" , homme ou bête.

    Cette destruction systématique, dans l'indifférence générale, est planifiée par des financiers et des scientifiques déments avec la complicité passive des gouvernements du monde entier et dans le silence des médias.


    Elle se fait au moyen d'épandages chimiques en haute altitude par des milliers d'avions qui les répandent et les dispersent en tous lieux, traitant la planète, en terre et en mer, comme une chambre à gaz, tantôt pour sécher l'atmosphère pour le besoin des télécommunications, tantôt pour empêcher les précipitations, tantôt pour les provoquer sciemment, avec des effets pervers de toutes sortes sous forme de fléaux climatiques désastreux et brutaux. 

    Bref, inutile de s'étendre sur cet aspect abominable du monde de Satan, lequel aura fait payer très cher à l'humanité le prix de sa destruction par la famine et les guerres.

    Il faut donc s'attendre à voir en 2017 les crises financières et économiques s'empirer, et même dégénérer en crises humanitaires touchant des pays jusqu'ici épargnés, crises accompagnées d'un retour à la féodalité, à la loi du plus fort vu l'iniquité régnante, avec toutes les bassesses qui l'accompagnent.  

    L'élection de Donald  Trump, qui a surpris le monde et l'a plongé dans l'incertitude quant à ses conséquences imprévisibles, peut faire penser à l'apparition d'une pré "bête". Un catalyseur.

    Si le compte est bon, et il faut s'y préparer moralement, c'est dans un an, au printemps 2018 (5993) que devrait apparaître la bête (homme), l'homme de Satan, doté d'un intellect incomparable à l'échelle humaine, avec ses solutions originales et ses prodiges mensongers, donnant à croire à une écrasante majorité d'incrédules qu'on pourra s'en sortir à condition de suivre son plan.

    La dernière semaine du prophète Daniel commencera alors. 

    Avec elle et pendant sa première moitié, qui s'achèvera au Zikhron Troua de 2021, l'avertissement ultime de YHWH et de Sa Parole Yéshoua,  par la bouche des deux oints, va apostropher la terre entière et ses habitants.

    Heureux ceux qui les écouteront pendant leur témoignage et agiront en conséquence pour sortir véritablement du système babylonien moderne et se préparer au rassemblement, au marquage de l'église de Philadelphie, en accomplissement de la promesse faite en Révélation (Apocalypse) 3: 7 à 12.

    La future suppression programmée de la monnaie papier, ouvrant la porte à toutes les méthodes de soumission des masses par les banques, ne laissera  peut-être pas d'autre choix à la Kehila que de partir de tous les endroits du monde où elle est dispersée, afin de ne pas devoir se soumettre à la bête.
     

    2018 peut être rapproché de la prophétie de Jérémie, dans son chapître 29.

     
    L'Israël de YHWH est resté dispersé et captif dans le monde entier. Ephraïm sera  resté isolé de Yéhuda pendant 70 ans dans la babylone moderne des nations, depuis la déclaration d'indépendance de l'Etat-Nation Israël après la Shoa, en 1948, lorsque Yéhuda, étant revenu du carnage, a retrouvé le premier le territoire où sont entrés ses ancêtres sous la conduite de Yéhoshoua.

    Revoici, dans le contexte actuel et final, les versets prophétiques de Jérémie 29: 12 à 14 


    "Vous m'invoquerez et vous partirez, vous me prierez et je vous exaucerai. Vous me chercherez et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. Je me laisserai trouver par vous, dit l'Adonaï, et je ramènerai vos captifs; je vous ramènerai de toutes les nations et de tous les lieux où je vous ai chassés, dit l'Adonaï, et je vous ramènerai dans le lieu d'où je vous ai fait aller en captivité."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :