• La rivière Yabboq : "Celui qui se vide, qui coule..."

    Le gué de Yabboc , lieu où lutta Yaaqov avec l'Ange de l'Adonaï

    Note de Liliane : Cette rivière qui a vu passer Yaaqov (et aussi Yehoshua) est actuellement dans le territoire de la Jordanie.

    Quel symbole cette signification de "celui qui se vide, qui coule"...Justement à l'endroit même où Yaaqov a rencontré l'Ange de l'Adonaï, celui qui nous libère, nous vide de tout ce qui est de notre "moi" de notre chair" , pour faire couler en nous SA VIE...

    Et ceci lors du passage de l'eau, de l'autre côté. En relation avec le passage de Mitsraïm , il faut l'intervention du bras d'Elohim pour nous libérer de Ba'al Cefon, le seigneur aux multiples faces, le malin. Ainsi Jaacov peut traverser l'eau qui purifie, et partir au combat. Il a la Torah avec lui, puisque Elohim lui donne le NOM d'Israël : "Il sera le Prince d'Elohim tzebaot, le lutteur d'Elohim". Il est APTE au combat.

    A méditer


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :