• LA VERITE SUR LE DRAME DU BATACLAN

    Note de Liliane : Lors de ce drame immonde, j'étais en direct par les réseaux sociaux, et je savais par les médias internationaux que les victimes avaient été torturées. Impossible dans les heures qui ont suivi de remettre la main sur mes infos sur le net , tout avait été "effacé" . Sidérée par les horreurs, je n'ai pas pris le soin de faire capture d'écran pour appuyer mes sources.
    Un détraqué se disant de YHWH, tenant un blog immonde , s'en est servi pour tenter de me faire passer pour folle, disant qu'il n'avait rien trouvé côté média pour confirmer mes dires de mon article sur mon blog.
    Malheureusement, il s'avère que j'avais bien lu, mon article était juste en tout point. La preuve en est ce rapport ci-dessous . Sans parler que de timides articles anglais ont tenté ces derniers mois de passer outre "la censure".
    J'aurais aimé m'être trompée ne serait ce que pour les victimes et leurs familles, mais la vérité est bien là, et les brebis violonistes la fleur au fusil, le sourire niais, feraient bien de se réveiller !
    Le monde est sous la tutelle du prince des ténèbres ! Etre naïf c'est nier la puissance du malin, donc faire son jeu !
    Qu'on se le dise une bonne fois pour toute !
    ===================

    Bataclan : Testicules coupées et mises dans la bouche, décapitations; pour protéger les musulmans, le gouvernement a censuré les tortures infligées aux victimes

    BREIZATAO – ETREBROADEL (14/07/2016)

    (…) Parmi les sévices qu’ont subi les civils exécutés par l’État Islamique, on relève des testicules coupées puis mises dans la bouche des victimes, un usage répandu chez les activistes du FLN durant la guerre d’Algérie. Les victimes ont également été éventrées ou décapitées et ont eu, pour certaines, les yeux crevés. Les djihadistes ont filmé les tortures.

    Extraits du rapport du député Georges Fenech (disponible ici), président de la commission d’enquête parlementaire sur les attentats :

    CnRxvWIXEAAXxTu

    CnRuCTlWEAAXiD1

    Le gouvernement français a activement tenté d’empêcher le filtrage  de ces informations afin de protéger l’image de l’islam et des masses musulmanes, tant en France qu’en Europe et au delà.

    Lire le rapport qui suit :


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :