• QUAND ADONAI REALISE SON PLAN

    ISRAEL :

    J'avais acheté des tongs de très bonne qualité, semelle creuse avec massage de pied , pour me permettre de bien marcher sous la chaleur sans m'abîmer les pieds.

     

    Pourtant je savais que je ne supportais pas les tongs, avoir quelque chose entre les orteils c'est impossible pour moi, je n'aime que les claquettes, la liberté...

    Je savais que notre mission était en priorité de pourvoir aux besoins des pauvres qu'Elohim nous montrerait.

    Une fois sur place, les tongs se sont révélées inapte pour mes pieds, toutes neuves , elles ne servaient point.

    J'ai prié le matin, avant de partir marcher dans TEL AVIV, pour que je trouve des claquettes adaptées. 

    Au détour d'une ruelle, entre une porte faite de cartons entassés, des gens entraient et sortaient vite fait, des chaussures à la main.

    J'entre et que vois-je ? des claquettes de marche, adaptées à mes pieds , à un très bon prix. 

    Ok, je loue l'Adonaï, mais il me reste mes tongs neuves, que faire ? "on verra bien par la suite".

    Nous continuons notre route, et dans la journée, là par terre , un homme, sdf, les pieds à l'air, gonflés de tumeurs et de pus, ses baskets ouvertes entrain de sécher, il dormait.

    Je regarde ses pieds de plus près, leur taille ? la même que la mienne....J'ai laissé mes tongs , spéciale marche à côté de lui, avec les tomates et des pitas . 

    Quand nous sommes repassés , bien plus tard, il n'était plus là, les tongs n'ont plus, il avait mangé une partie du repas.

    Toda mon Elohim, tu sais toute chose à l'avance, tu connais toutes tes créatures, ta Parole est vivante.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :