• SHABBAT SHALOM...Sourires !

    Pensée :

    “Et Moshéh cessa de parler avec eux, or il avait mis un voile sur son visage.” (Ex 34:33)

    Le visage de Moshéh rayonnait de la présence d’Élohim, de la représentation qu’il voyait de Lui. Ce rayonnement le peuple ne pouvait pas le contempler en permanence ; car la demeure « parmi le peuple » restait concentrée sur le « Saint des saints » dans le tabernacle.

    “Mais à ce jour encore, quand Moshéh est lu, un voile gît sur leur cœur ; c’est quand il se tourne vers l’Adon que le voile est enlevé.” (2Co 3:15-16)

    La découverte du cœur qui se circoncit… Quand le cœur se retourne et regarde à Celui qui faisait resplendir le visage de Moshéh… la circoncision du cœur ouvre le voile et laisse voir Celui à qui l’on regarde ; IL nous pénètre et se fait connaître là où Il fait sa vraie demeure : en nous.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :