• TIBERIAS : RENCONTRE AVEC NOTRE FRERE AINE

    Ce matin, en allant chercher au Cofix notre petit déjeuner, je vois un religieux en kippa, nos regards se croisent , en même temps un "shalom" fuse, il s'approche directement , m'adresse la parole.

    Je ne saisis pas , parlant l'ivrit rudimentaire, je sors de mon sac le livre des Tehilim Hebreu-Français, il le saisit vivement et l'embrasse, me fait signe de le suivre. 

    Il me présente à sa femme, à la croisée d'une route. Elle parle le français pour avoir été quelques temps en France. Ce sont tous deux des religieux, habillés en conséquence.

    Nous échangeons, je précise d'emblée que je ne suis pas juive mais que j'ai rencontré Hashem, Adonaï, en lisant la Torah et que j'ai longtemps pleuré.

    Elle traduit à son mari au fur et à mesure.

    Je précise que je ne fréquente aucune Synagogue, mais que j'obéis à Adonaï en pratiquant les shabbats, les fêtes, et que Hashem est mon Abba, je suis son enfant.

    Son mari dit quelque chose, elle traduit :

    "Alors votre place est ici en Israël" !

    Sa femme m'écoute parler et ses yeux sont embués, elle s’exclamera à plusieurs reprises :

    "Tu me fais du bien, tu me fais du bien"

    Nous échangeons sur le mot Hashem et Adonai, alors là , en pleine rue, je lui montre le Tehilim 90 où l'on trouve le mot Adonaï sans la transcription de YHWH, direct.

    Elle de m'expliquer que oui c'est écrit mais que c'est Hashem, et moi de lui dire mais quand je fais Tefila (prière) c'est bien Adonaï...

    Elle s'écrie "oui oui en priant c'est juste"

    Alors je lui explique à voix basse un peu espiègle :

    "ben moi Hashem c'est tout le temps Abba, je suis sa fille et je l'appelle Adonaï et quand le Mashiah REVIENDRA on sera tous ensemble à l'appeler ainsi !"

    Elle me prend la main, elle est émue "oui oui tous ensemble, tu me fais du bien"

    Nous avons échangé nos numéros de téléphone, elle réside avec son mari tout proche de Tibérias et m'a dit "viens habiter ici c'est beau ici, c'est bien"...

    Nous nous sommes embrassées, un moment magique !

    Pendant ce temps, les jeunes ont repéré un mendiant, ils lui ont fourni un repas avec boisson. Ils se sont activés comme chaque jour.

    Je les regarde faire et je me dis que c'est fabuleux de voir des ados, jeunes adultes travailler pour Elohim.

    Des journées comme cela, ben je suis dans les nuages !

    Toda Adonaï 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :