• Une Femme nommée secrétaire générale de l'Otan

    source: http://www.opex360.com/2016/06/28/specialiste-du-controle-de-larmement-de-la-russie-nommee-au-poste-de-secretaire-general-adjoint-de-lotan/

    Note de Liliane : Un  poste clé qui n'a jamais eu de Femme sur ce "trône"...

    Nous avons vu l'essor exponentiel de la Femme à tous les niveaux dans bons nombres de pays. Cela va avec les prophéties, non comprises par beaucoup.

    Ainsi l'Ere actuelle préparant la venue de l'impie, est l'Ere par excellence des Jézabels spirituelles, des Femmes politico-militaires, économiques et religieuses.

    L'Otan organisation purement guerrière , est le cœur même des données stratégiques militaires pour l'Europe. 

    A sa tête donc une Femme....Révélation parle de deux femmes, la première l'Epouse bien aimée de Yahshoua HaMashiah, la seconde la Femme ivre de sang (militaire, guerrière ).

    A noter également que l'Otan va emménager pour 2017 dans ses nouveaux locaux au design à forte ressemblance de la Schutzstaffel (SS).

    J'expliquerai plus en détail cette terrible signification ce soir lors de l'Edito du Mardi , en Live sur la radio Au2Maison.

    ===========

    Une spécialiste du contrôle de l’armement et de la Russie nommée au poste de secrétaire général adjoint de l’Otan

     

    Spécialiste de la Russie ainsi que du contrôle des armements, et actuellement en poste auprès de John Kerry, le chef de la diplomatie américaine, Rose Gottemoeller occupera les fonctions de secrétaire adjoint de l’Otan à compter du 1er octobre prochain. L’annonce a été officiellement faite le 27 juin.

    « Je suis ravi d’annoncer la nomination de Rose Gottemoeller, qui apportera à l’ Otan sa grande expérience de la politique de sécurité internationale, dans des domaines comme le contrôle des armes et les relations avec la Russie. Elle sera également la première femme à occuper ce poste clé », a affirmé Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

    Jusqu’à présent, Mme Gottemoeller occupait le poste de sous-secrétaire d’État en charge du contrôle des armements et de la sécurité internationale. Elle remplacera son compatriote Alexander Vershbow, qui, en place depuis février 2012, avait été ambassadeur auprès de l’Otan (1998-2001) puis en Russie (2001-2005).

    Par ailleurs, Mme Gottemoeller a été le négociateur en chef du New START [traité sur la réduction des armes stratégiques, ndlr], après avoir dirigé le Centre Carnegie de Moscou entre 2006 et 2009.

    Passée par le département américain de l’Énergie (qui s’occupe des questions de l’armement nucléaire aux États-Unis), Mme Gottemoeller a aussi siégé, dans les années 1990, au National Security Council de la Maison Blanche, où elle a notamment été chargée de la dénucléarisation de l’Ukraine, du Kazakhstan et de la Biélorussie.

    La nomination de Mme Gottemoeller au poste de secrétaire général adjoint de l’Alliance ne plait pas forcément à tout le monde. Quand elle fut proposée à cette fonction, en mars, plusieurs élus du Congrès lui reprochèrent son implication dans la politique de « Reset » [nouveau départ dans les relations russo-américaines, voulu par le président Obama], qui a échoué, et d’être trop « souple » avec Moscou, alors que les relations entre l’Otan et la Russie sont au plus bas depuis l’annexion de la Crimée.

    À noter que Mme Gottemoeller est la deuxième femme à être nommée à un poste élevé au sein de l’Otan. Début juin, Mme l’amiral Michelle Howard a en effet pris le commandement de l’Allied Joint Force Command (JFC) de Naples ainsi que celui des forces navales américaines en Europe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :