• votre commentaire
  • NO COMMENT


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • RECETTE PAINS SANS LEVAIN (MATSVOT)

     

    Plusieurs se posent la question de comment faire de bonnes galettes sans levain...sourire

    L'homme est tellement habitué au levain que vivre sainement devient difficile pour lui voire une souffrance, un sacrifice , bref vous comprendrez la relation d'avec le levain spirituel.

    Pourtant combien il est simple de manger sans levain tout comme il est sain  de vivre sans levain : Soyez saint car je suis saint...

    Les crêpes n'étant pas du Pain , encore moins le Pain de vie de la Parole, il nous faut respecter la misva (ordre de l'Adonaï) qui nous demande de manger du PAIN SANS LEVAIN...tout un programme en relation avec le PAIN DE LA PAROLE QUI EST SANS LEVAIN...

    Je vous ai mis en photo les galettes (Matsvot) que nous mangeons avec mes jeunes et combien ils se régalent , le Pain sans levain est bien meilleur que le Pain avec levain...

    300 grammes de Farine, une pincée de sel, une cuillère à soupe d'huile, un yaourt, un œuf, une demi tasse d'eau tiède.

    - Mélangez consciencieusement un après l'autre les ingrédients...La vie sans levain est une vie d'ordre, tout mélanger d'un coup nous fait rater les bien faits donnés pour notre corps spirituel, il en est de même pour notre corps mortel...

    Les très bons cuisiniers le savent, ne pas respecter le processus ne donnera jamais le meilleur résultat...soit l'on se contente du médiocre soit l'on aspire au meilleur...Combien dans la vie spirituelle l'homme veut tout, tout de suite, brûlant les étapes...le résultat parle de lui-même.

    - Avec une spatule bien rouler la pâte de sorte qu'elle se détache du récipient , la plier régulièrement en quatre en ramenant les bords vers l'intérieur : la vie spirituelle en est de même , la Parole se rentre à l'intérieur afin de bien pénétrer tout l'être ...

    - Diviser en deux la boule, les deux parties seront roulés à la main sur une planche de sorte d'en faire un "saucisson" . Puis avec un couteau couper des "morceaux" : Par partie l'on  en obtient environ une dizaine, soit au total 20 galettes. 

    - Remettre les morceaux dans le récipient, un à un les couvrant de farine, de sorte qu'ils ne se colleront pas entre eux, ils formeront un tout mais individuellement : Ainsi en est le corps de Yahshoua, des pierres vivantes qui forment un tout collectif mais sont distinctes les unes des autres. Je ne colle pas les autres, je vis avec , ce n'est pas la même chose...

    - Prendre un morceau après l'autre , l'étaler le plus finement possible...Ainsi fait le potier avec nous, il nous travaille individuellement, aussi finement que le fait un orfèvre.

    Préchauffer une poêle antiadhésive, y verser de l'huile pour faire frire les galettes obtenues...L'huile étant indispensable à la vie des brebis, disciples de l'Adonaï...

    - Laisser maximum trois minutes de chaque côté, les sortir dès qu'elles ont l'aspect doré, (voir photo).

    - Rajouter régulièrement de l'huile, la farine absorbant le liquide. Il nous faut de l'huile dans nos lampes sinon nous serons asséchés et nos œuvres brûleront...

    Tout un enseignement que le Pain sans levain..

    Bonne appétit , sourires !

    Ps: Pour les petits, en Automne je garde les pommes que l'on reçoit en abondance, je les coupe en lamelles et les congèle..

    A Pessah je les ressors , elles sont prêtes pour des chaussons aux pommes...Prenez les galettes non cuites, mettez au centre des lamelles de pommes , pliez et avec vos doigts coller les bords...vous avez la forme d'un chausson sans levain...les chaussures de zèle...clin d'œil.


    votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique