• «ZIKHRON TERUAH» MEMOIRE D’OVATION (Rediff)

     

    Note de Liliane: Michèle et Dany , d'Israël, nous proposent une étude  concernant ce que l'on appelle  la fête des trompettes.

    La parole d'Elohim nous invite sérieusement à "examiner toutes choses "et à en "retenir ce qui est bon"..

    Ceci dit sonnez le shofar avec joie et allégresse ! Oui nous avons un Adonaï digne d'être LOUER et Fêter!

    Je le répète encore inutile d'y adjoindre le rochachana traditionnel, en rien biblique c'est au printemps , quand le blé et la nature reviendront à la vie que nous pourrons honorer le vrai Rochachana...!

    A juste titre un frère me disait tantôt, que les humains, même dégagés des rites et fêtes païennes, avaient un goût prononcé pour replonger dans des rites et rituels et traditions non ordonnés par Elohim!

    La preuve, combien ont fui les rites évangéliques à la sauce protestante et catholique pour tomber à deux pieds joints dans les rites et traditions juives!

    Ce que nous devons faire et suivre SONT LES ORDONNANCES ET LES FÊTES ORDONNEES PAR ELOHIM LUI MÊME ET RIEN D'autres!

    ===============================

    Le 1er jour du 7ème mois : jour solennel du Zikhron Teruah, Mémoire d’Ovation, l’un des 7 rendez-vous annuels ordonnés par YHWH à Moïse comme loi perpétuelle.

    C’est la fête qui se situe exactement au milieu d’une « semaine » de sept années.

    C’est le moment charnière.

    Dans notre monde piloté par Satan (spécialiste en tromperies religieuses), TOUS les coups sont permis pour nous faire rater TOUS les rendez-vous du peuple avec son Elohim.

    Avis à celles et ceux qui boudent dans leur coin, qui restent hermétiques à la Parole, qui jouent les caliméros, en colère pour plusieurs, nombrilistes pour la plupart !

     Exemples :

    -Appeler cette Fête la fête des trompettes ne veut rien dire et n’amène guère à en faire comprendre le sens.

     

    -Remplacer cette fête par une autre, appelée « Nouvel An » tient du délire.

     

    Le Rabbinat est lui-même obligé de manipuler les dates, à cause des multiples interdictions qu’il a, au nom de YHWH, chargées sur les épaules du peuple.

     

    Notre Elohim est un Elohim d’ordre !

     

    Ainsi que je l’avais à plusieurs reprises exprimé précédemment, il est encore trop tôt pour désespérer de l’entendement humain, en face de la loi d’un Elohim qui ne ment pas, mais il est grand temps de saisir le sens de cette fête, tantôt manipulée, tantôt mise aux oubliettes.

     

    Voici les passages clés qu’il faut mettre en connexion dans le puzzle merveilleux du message biblique.

     

    Josué 6.

    La Teruah (clameurs + tous les instruments) a été faite au début du 7ème tour des murailles de Jéricho, après que 6 tours eussent été faits silencieusement, à l’exception du shofar.

    Le jugement sur cette ville cananéenne suivit aussitôt la Teruah.

     

    Néhémie : fin du chap. 7 et début du 8.

    Le septième mois arriva et le peuple, qui était dispersé chacun dans ses villes, se rassembla comme un seul homme en face de la PORTE DES EAUX, pour écouter (hommes et femmes) du matin à midi Esdras faire la lecture de la Torah prescrite à Moïse par le Dieu d’Israël.

    « Quiconque était capable de comprendre – le premier jour du septième mois ».

     

    Ps139 :20 (prophétie pour le temps final) : « Heureux le peuple (nouveau-né) des connaisseurs de la Teruah !! »

     

    Attention aux détails du passage de Néhémie 8 :

     

    1. La soudaineté de ce rassemblement, opéré par une nuit obscure depuis tous les lieux de résidence des enfants d’Israël, pour être complet à la Porte des Eaux dès l’aurore, a pour surprendre et doit déjà nous apparaître comme un prodige de la part de YHWH. Car cette fête n’oblige pas à monter à Jérusalem.

     

    2. Les prénoms des accompagnateurs d’Esdras, surtout de ceux des hommes qui expliquaient la loi au sein du peuple, sont significatifs, car ce sont des mots clés pour l’unicité des deux Alliances.

     

    3. Les participants, encore ignorants au départ de ce jour, reçoivent ainsi l’aide du Ruah, comprennent le sens profond de la Loi qui leur est lue, et ils en pleurent.

    C’est en quelque sorte pour eux une naissance spirituelle, par le renouvellement de l’intelligence.

    Ceci est un signe prémonitoire de ce qui attend les 144000 prémices, issus des tribus d’Israël et des Efraïmites, dispersés dans le monde et choisis par Yéshoua pour récompense de leur amour de la vérité.

     

    4. Ce n’est pas un hasard si ce rassemblement soudain et spontané eût lieu en face de la porte des Eaux.

    Car la prophétie du rassemblement des 144000 par Es 55 :1 nous interpelle :

    « Vous tous, qui avez soif, venez aux Eaux »…

    Même ceux qui sont fauchés, ceux du fossé, ceux qui ont les créanciers au derrière, ceux, dont ce monde de suceurs de fric a fait des proies faciles à dévorer.

     

    Cette invitation, accompagnée d’une promesse, de la part de Celui qui ouvre (et personne ne fermera), de la part de Celui qui ferme (et personne n’ouvrira) est faite à ceux là et pour ceux là, les prémices, qui sont Sa Jérusalem terrestre spirituelle.

    Invitation et promesse répétées dans Apo 3 : 7 à 12.

    Ils sont l’église de Philadelphie du temps final.

    Si le Seigneur décide de rassembler à Sion des gens qui n’ont pas de puissance, c’est donc que ce rassemblement ne dépendra, ni des banquiers, ni des agences de voyage, ni des compagnies aériennes ou maritimes, ni, surtout, des religieux politiciens de Sodome et Egypte (Apo 11), à l’appui de lois et de bureaucratie racistes, qui barrent la route, emprisonnent et expulsent les disciples et sujets du Roi des Juifs.

    « Un peuple peut-il naître en un jour ? » « Qui a jamais vu un tel prodige ? »

    Peut-on douter encore de la puissance d Elohim Créateur, Maître de la matière, qui se manifestera lorsqu’Il sortira de son silence et agira pour sa Jérusalem ?

    Qui s’y opposera ?

     

    Rappelons-nous les déplacements prodigieux de personnages bibliques, clairement relatés dans les Ecritures.

    Exemples : - les disciples naviguant en barque sur le lac de Galilée, ont instantanément accosté à leur lieu de destination sans se rendre compte de rien.

    Philippe, après avoir baptisé l’eunuque de la reine de Candace, fut transporté dans un autre lieu sans faire un pas.

     

    Nous en sommes, peut-être cette année, ou alors l’an prochain, à être soumis à la même épreuve du doute que celle qui saisît le peuple, acculé devant la mer rouge lorsque Moïse leur dit :

    « Regardez ce que YHWH va faire pour vous aujourd’hui ! » 

     

    Il n’y a aucune tricherie ou manipulation possible devant le calendrier naturel divin, dont personne ne veut. Il a cependant été rétabli une bonne fois pour toutes dans la thèse sur les mensonges religieux…

    Thèse qui fait grincer pas mal de dents. Et c’est normal.

    Tous les événements et leur vraie chronologie sont alors en harmonie complète avec les dates, au jour près, de ce qui fut l’époque messianique, mais aussi des prophéties de la délivrance finale.

    Toute doctrine, qui tenterait de se démarquer de la vraie chronologie que révèle le calendrier naturel, est implacablement contredite et invalidée par la cohérence des textes sacrés qui ne peuvent être mis en doute.

     

    Concernant le jour de la Mémoire d’Ovation, 1er jour du 7ème mois, c’est à cette date qu’en l’an -8, la Parole, le Verbe, acclamé, ovationné par tous les anges d'Elohim, remet Son titre en jeu pour nous sauver. Il se fait chair, Fils d’homme : Myriam, en visite chez sa cousine Elisabeth, tombe enceinte (Luc 1).

    39 semaines (273 jours) plus tard, Yéshoua naîtra à Bethlehem, le jour de la Pentecôte (Chavouot) de l’an -7.

     

    Je transmettrai en fichier PDF les quelque 60 tableaux calendriers, outils de vérification, à toute personne qui en fera la demande.

     

    Salutations fraternelles à tous et à toutes, serviteurs qui aimez l’Adonaï Elohim d’Israël et Sa Vérité.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :